topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mercredi, 09 mai 2012

La résolution Scélérate: 1975 de l'ONU

Voici le texte intégral de la résolution scélérate 1975 de l'ONU adopté à l'unanimitié concernant la crise politique en Côte d'Ivoire. que sarko a détourné pour bombarder la présidence, la RTI, tous les camps militaires ivoiriens, mener une guerre sans merci depuis les zones de tampon jusqu'Abidjan pour installer dramane au pouvoir

 

Lire la suite

jeudi, 26 mai 2011

Dramane le mauvais depart

Dogba.PNG

Comment le politologue que vous êtes décrit la Côte d’Ivoire actuelle ?

Arsène DOGBA : La Côte d’Ivoire peut simplement être décrite comme un Etat en total déconfiture, un état défaillant. Arrivez en Côte d’Ivoire et vous verrez qu’aucune institution ne fonctionne véritablement là-bas. Pas même le pouvoir exécutif. L’Etat ne peut même plus assurer son devoir régalien qui consiste, entre autres, à veiller sur la sécurité des biens et des personnes vivants en Côte d’Ivoire. Au plan international, le pays a cédé sa souveraineté, à tant qu’état indépendant, à plusieurs entités institutionnelles (Union Européenne, USA, Union Africaine) à plusieurs multinationales (Bouygues, Bolloré, Cargill, Total, etc.…). Bref à l’assemble de la communauté internationale (ONU), y compris la CEDEAO. Cela me semble un cas isolé dans la vie des états modernes. Surtout en ce qui concerne les relations entre les états indépendants dans ce nouveau contexte de mondialisation.

Lire la suite

samedi, 07 mai 2011

YAO PAUL NDRE FAIT HONTE

PROCLAMATION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL : LE COMMUNIQUE DE PRESSE DE M. TOUSSAINT ALAIN, CONSEILLER DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

source: http://www.patriotesdecotedivoire.com/

Il n'existe aucune base légale sérieuse à la décision du Conseil constitutionnel qui vient de proclamer Monsieur Alassane Ouattara “président de la République de Côte d`Ivoire" en faisant siennes les décisions contraignantes prises par l’Union africaine (UA). Cette proclamation est une vraie aberration juridique, politique et historique.

 

Certes, les décisions du panel étaient contraignantes pour les parties, en particulier La Majorité Présidentielle (LMP) et le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), mais certainement pas pour l'Etat ivoirien et/ou ses institutions.

Lire la suite

lundi, 25 avril 2011

BIEN VENU EN DRAMANIE!

Dakoury-table-tabasse.3.JPG Ces images que nous venons de recevoir de l'ex-gouverneur de la BCEAO, M. Dakoury Tabley achèvent de convaincre même les plus sceptiques de la barbarie du régime ouattara.

Cet homme qui a volontairement démissionné de la BCEAO sous la pression de la France, qu'a-t-il fait pour mériter un tel sort? Pour tous ceux qui connaissent le brillant passé de cet éminent économiste, savent qu'il n'a jamais été un homme politique qui aurait fait du tort même à une mouche.

 

 

Lire la suite

dimanche, 24 avril 2011

GBAGBO reste digne!

LG ONUCI 5 12 04

Lire la suite

LES CAMPS DE CONCENTRATION DE DRAMANE

Samedi 23 avril 2011

Gbagbo Korhogo 17 04 2011 www.legrigriinternational.com

Le 14/04/2011, on apprend que, "Selon les informations de La Lettre du Continent, Laurent Gbagbo aurait été transféré, le 12 avril, par hélicoptère, de l'hôtel du Golf d'Abidjan à Korhogo, capitale de l'extrême-Nord de la Côte d'Ivoire dotée d'un aéroport. L'ancien président, capturé la veille, avec 106 autres personnes, logerait dans la villa présidentielle construite dans cette ville par Félix Houphouët-Boigny." Là, on peut le supposer, le jeune journaliste gaulois, échaudé par le nombre époustouflant d'émissions, de flash, de débats, de Unes consacrés depuis décembre dernier à la Côte d'Ivoire, saute sur l'occasion pour retourner à Abidjan ; et (enfin !) ailleurs qu'à l'hôtel du Golf ! Mais non : rien.

 

Lire la suite

LA DICTATURE DE DRAMANE EN MARCHE

Sa conférence de presse tourne court ! Pascal Affi N’guessan enlevé et conduit manu militari au Golf Hôtel.

par Liberez Gbagbo, samedi 23 avril 2011, 09:59

Il voulait s’adresser à la presse pour donner l’avis du parti du Président Laurent GBAGBO sur des points de l’actualité politique, mais la conférence de Pascal Affi N’guessan à tourné court. Des soldats de Ouattara se sont malencontreusement invités, pour tout arrêter, confisquer le matériel de travail des médias invités avant de conduire manu militari le président du FPI au Golf Hôtel.

Lire la suite

jeudi, 21 avril 2011

LIBEREREZ GBAGBO

GUY LABERTIT : SIGNEZ LA PETITION POUR LA LIBERATION IMMEDIATE DE LAURENT GBAGBO !

Publié: Apr 20, 2011 par admin Filed under: Côte d'Ivoire Vues : 277 Mots-clés : pétition, liberation gbagbo, laurent gbagbo, guy labertit

 

Laurent Gbagbo, Président constitutionnellement élu en Côte d’Ivoire, investi le 4 décembre 2010, a été livré, le 11 avril 2011, par l’armée française, avec la complicité de l’ONU, à Alassane Ouattara, imposé à la Côte d’Ivoire sur la base de résultats frauduleux illégalement proclamés, mais reconnus par le représentant du secrétaire général de l’ONU, le Coréen Young-jin Choi. A l’écrasement militaire,  rappelant les pires heures de sa politique coloniale en Afrique, la France a ajouté l’humiliation dont avait été victime le Congolais Patrice Lumumba avant d’être assassiné il y a un  demi-siècle avec la complicité de l’ONU.

Laurent Gbagbo, opposant historique depuis la fin des années 1960, qui a incarné la lutte pour le multipartisme et la démocratie en Côte d’Ivoire n’a jamais pris les armes et a été élu en 2000. Il a été remis par les éléments de la Force française Licorne à ceux-là même qui ont voulu le renverser par un coup d’État militaire en septembre 2002 précipitant la partition du pays et plongeant celui-ci dans une crise meurtrière pour le peuple ivoirien.

Nous, soussignés,

DENONCONS -L’intervention de la France en Côte d’Ivoire qui outrepasse  le mandat de l’ONU et viole le droit international ;
-Les mensonges d’État du gouvernement français et la complaisance de nombreux médias.
-Les exactions et les tueries perpétrées par les troupes d’Alassane Ouattara contre les partisans de Laurent Gbagbo depuis son arrestation illégale, dont la première victime a été l’ancien  ministre de la Justice et de l’Intérieur Désiré Tagro
CONDAMNONS
la politique guerrière, illégitime et coûteuse, conduite par le Président Sarkozy, avec la complicité des États-Unis, de chefs d’États d’Afrique et de l’ONU ayant mis sous tutelle la diplomatie africaine.
DEMANDONS
La libération immédiate de Laurent Gbagbo car la réconciliation ne peut se faire en Côte d’Ivoire qu’avec Laurent Gbagbo vivant et libre.

 

Si vous êtes d’accord pour le signer, merci de me préciser vos noms et qualités (profession, mandat politique...) le plus vite possible et de me renvoyer le tout à :

guylabertit@orange.fr

Vous pouvez nous faire parvenir quelques noms supplémentaires parmi vos proches dès que possible car nous souhaitons mettre la pétition en ligne vers la fin de cette semaine.

Bien cordialement

Guy Labertit

mardi, 12 avril 2011

OUATTARA TUE IMPUNEMENT! MERCI SARKOZY

Désiré Tagro assasiné au Golf Hotel

desire-tagro.jpgL'ancien ministre de l'Intérieur et secrétaire général de la présidence de Laurent Gbagbo, Désiré Tagro, est décédé, ce mardi 12 avril au Golf Hotel d'Abidjan à la suite de coups qui lui ont été infligés  toute la nuit de son arrestation par la rebellion pro Ouattara. Lundi , ce ministre fidèle à Laurent Gbagbo est apparu dans une vidéo sur la chaine française BFMTV au Golf Hotel . Cette vidéo montrait les exactions commises par la rebellion sur les fidèles au président ivoirien.                                                                                                             Certaines femmes proches de Laurent Gbagbo auraient été violées et battues lundi et les résidences pillées dans plusieurs quartiers d'Abidjan selon plusieurs sources concordantes. A Zikisso, localité du sud de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Lakota, le curé de la paroisse Catholique a été lynché puis déshabillé . La somme de 3000 000 FCFA a été reclamée par les rebelles. Vendredi , un bilan faisait état de 2700 jeunes patriotes formant le bouclier humain morts devant la résidence du président Laurent Gbagbo .