topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

jeudi, 19 mai 2011

sarko vient installer son Gouverneur!

L'assassin retourne toujours sur le lieu de son crime!
son avion va tourner au dessus d'Abidjan pour lui permettre d'admirer de la haut le spectacle merveilleux des maisons défoncées par ses missiles, le palais présidentiel bombarder par ses hélicos, la résidence du Président GBAGBO détruite par ses chars et le plus fascinant, le clou du spectacle, les camps d'agban et surtout le nouveau camp d'akouédo réduits en poussière par ses roquettes!
Oui l'assassin sarko le hongrois sera samedi à Abidjan pour admirer l’œuvre de sa vie,
ce pourquoi les français l'ont voté: installer à Yamoussoukro son gouverneur et ami dramane, pour qui et à cause de qui il nous a tué!

jeudi, 12 mai 2011

Côte d’Ivoire : crimes d’Etat, terreur totale et silence complice des médias français

Il sera dit un jour que l’obscur Ouattara fut un homme qui a versé beaucoup de sang ivoirien. Il sera dit un jour que cet homme était en contrat, en alliance, et ce, depuis ses débuts, avec les pires ennemis de l’Afrique, les mitrailleurs et les renifleurs aux griffes de feu, les fauves renifleurs et avaleurs d’or et de diamant, de cuivre et d’uranium, de cacao et de café, de coton et de pétrole… Il sera dit un jour qu’il y avait dans ce Ouattara-là une résonance de ces hommes qui se battent non pas pour le triomphe d’un quelconque héroïque et majestueux principe, mais pour autre chose ; tout à fait autre chose.

 

Lire la suite

jeudi, 05 mai 2011

THABO MBEKI

What the World Got Wrong in Côte D'Ivoire

Why is the United Nations entrenching former colonial powers on our continent? Africans can and should take the lead in resolving their own disputes.

The second round of the Nov. 28, 2010, presidential elections in Côte d'Ivoire pitted against each other two long-standing political opponents, Laurent Gbagbo and Alassane Ouattara. For this reason, and of strategic importance, it was inevitable that this electoral contest would decide the long-term future of the country. Everybody concerned should have probed very seriously the critical question: Would the 2010 elections create the conditions that would establish the basis for the best possible future for the Ivorian people?

Lire la suite

mardi, 29 mars 2011

POUR PORTER SECOURS AUX REBELLES

Pour porter secours aux rebelles / La France veut interdire les armes lourdes aux FDS à Abidjan
Publié le samedi 26 mars 2011 | Notre Voie


Crise post-électorale 2011
La France ne supporte plus les nombreux revers de ses bras armés face aux Forces de défense et de sécurité ivoiriennes (Fds) dans la crise post électorale qu'elle a créée de toutes pièces en Côte d'Ivoire. Elle a alors décidé de passer la vitesse supérieure. Le dictateur Nicolas Sarkozy vient, en effet, de déposer au Conseil de sécurité de l'Onu à Bruxelles un projet de résolution en vue de faire cesser les tirs à l'arme lourde à Abidjan. Ce projet, selon l'Agence France presse, vise particulièrement les partisans du président Laurent Gbagbo déclaré élu par le Conseil constitutionnel. "C'est un scandale qu'on tire à l'arme lourde à Abidjan. Il faut au minimum déclarer qu'Abidjan soit interdite aux armes lourdes. La France a déposé une résolution au Conseil de sécurité en ce sens, car il serait choquant d'occulter le drame vécu par la population d'Abidjan". Tels sont les propos du représentant français à la presse à l'issue d'un sommet des dirigeants des pays de l'Union européenne à Bruxelles et dont l'Afp n'a pas indiqué le nom. Mais peu importe, l'essentiel a été dit. On peut utiliser partout ailleurs en Côte d'Ivoire des armes lourdes, sauf à Abidjan. Comme si, à l'intérieur du pays, ne vivent pas des êtres humains qui ont droit à la vie si tant est que la France est préoccupée par les Droits de l'Homme. Une telle proposition venant de la France est un aveu de taille. La France se dévoile au grand jour en ce qu'elle est pour la guerre en Côte d'Ivoire tant qu'on pourra utiliser les armes légères. Si telle n'était pas son objectif, la France aurait simplement demandé à l'Onu de s'interposer clairement entre les forces belligérantes pour mettre fin à la guerre.

Lire la suite