topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mardi, 01 février 2011

Règlement de la crise ivoirienne

Règlement de la crise ivoirienne : Ban Ki-moon et Jean Ping veulent gâter le travail de l’UA
Ban Ki-moon et Jean Ping, par leurs déclarations intempestives créent insidieusement les conditions de l’échec du Panel des Chefs d’Etat de l’Union africaine.NotreVoie3796_Pge2.pdf

Lire la suite

dimanche, 30 janvier 2011

LA GUERRE DE LA FRANCE CONTRE LA CÔTE D'IVOIRE(3)

IV - Qu'est-ce que l'armée française fait en Côte d'Ivoire ?

Le fait que j'écrive ce texte en français explique en partie la présence française en Côte d'Ivoire. Je suis français comme tous les Ivoiriens nés avant 1960 en territoire français de la Côte des esclavages, appelé depuis lors Côte d'Ivoire. L'autre explication provient de la volonté du Président Houphouët de consacrer la totalité des recettes publiques au développement et confier la défense du pays à la France. Son calcul était simple. Si la Côte d'Ivoire est attaquée de l'extérieur, le RIOM devenu BIMA la défendra. De plus, n'ayant pas d'armes, aucun groupe militaire interne ne pourrait être tenté de faire un coup d'Etat. Quelle clairvoyance et quelle intelligence ! C'est vrai, jusqu'à ce qu'on imagine que le pays défenseur pourrait être l'agresseur. Ce serait la tragédie du loup gardien de la bergerie. Dès le lendemain de la tentative du putsch, l'armée française est intervenue. Cinq mois plus tard, l'Etat ivoirien n'est pas encore libéré. Pourquoi ?

Source :  http://www.africa-humanvoice.org/afrique/guerrefrci.html

Lire la suite

vendredi, 21 janvier 2011

Les inepties d'un etudiant, chef terroriste

Au cours de mes promenades sur internet je suis tombé sur un site pro alassane ouattara pur et dur. J'ai pu alors voir cet article au sujet d'une SOROAOUAGA.jpginterview fleuve que soro a donné aux journaux pro ouattara uniquement dont jeune afrique. Bien entendu je ne vais pas reprendre cette interview parce que trop longue, remplis d'injures, de mensonges, de paroles abjectes  et surtout parce je ne vais pas faire la promotion d'un tel tas d'insanité. souffrez donne que contrairement à mes habitudes je ne donne ni le site ni le lien qui y conduit. Mais une recherche sur le net pourra vous y conduire si bien entendu vous tenez à vous plonger dans une boue puante.

Ce qui m'a frappé ce sont surtout les commentaires que j'y ai trouvé. j'ai pu ainsi relever les commentaires d'un intervenant sur qui, les autres intervenants incapables de donner la replique adéquate, se sont rués avec des injures en tout genre. Je vous reproduit uniquement son intervention: il s'agit pour moi de censurer les autres car, par la suite l'administrateur du site a censuré les interventions du lecteur en questions, afin de permettre aux autres de donner libre cours à leur"diarrhée intellectuelle"(injures à lui adresser par certains intervenant) 

Je vous laisse juger:

Lire la suite

mercredi, 12 janvier 2011

La désinformation et la crise en Côte d’Ivoire (2)

La désinformation et la crise en Côte d’Ivoire (2)
La propagande radiocanadienne et les mercenaires onusiens
http://www.vigile.net/La-propagande-radiocanadienne-et
Deuxième article d’une série de quatre
auton678-156f3.jpg
Bernard Desgagné
Chronique de Bernard Desgagné
samedi 8 janvier 2011      1107 visites      26 messages


Lire la suite

La désinformation et la crise en Côte d’Ivoire (1)

La désinformation et la crise en Côte d’Ivoire (1)
L’inversion de la réalité 
http://www.vigile.net/L-inversion-de-la-realite
Premier article d’une série de quatre
auton678-156f3.jpgBernard Desgagné
Chronique de Bernard Desgagné
jeudi 6 janvier 2011      1566 visites      20 messages


Lire la suite

lundi, 10 janvier 2011

Communiqués de l'Elysée

Sarko le hongrois reconnaissait le 1er decembre que le delais imparti à la CEI expirait le 1er dec 2010 à minuit et le 02 dec 2010 le meme Sarko le hongrois reconnaissait que la certification de Choi était subordonné  au resultat définitif du conseil constitutionel.

Comment se fait-il alors que l'on veuille aujourd'hui:  nier que Youssouf Bakayoko était hors délais et que ce qu'il a dit le 02 dec à 17hrs n'avait pas de valeur?  ignorer le Conseil Constitutionel pour certifier la parole de Bakayoko seul?

Jeter un simple regard sur les differents communiqués de l'Elysée permet de voir combien sarko le hongrois se débat pour ralier tout le monde au combat de sa vie: faire de dramane le président de la CI. 

 http://www.elysee.fr/recherche/search.php?q=cote+d%27ivoi...

Lire la suite

jeudi, 06 janvier 2011

UNION EUROPEENNE EPINGLEE

Côte d'Ivoire - Des factures embarrassantes pour l'Union européenne
Antoine Kowalski 05/01/11 à 22h35
Le couple Lafont figurant sur la liste de 59 proches de Laurent Gbagbo visés par des sanctions de l'Union européenne nie les faits qu'on lui reproche et continue de se défendre. France-Soir publie en exclusivité des documents liés à l'affaire.

Alors que l'UE accuse aujourd'hui Frédéric Lafont, elle utilisait ses services il y a un mois et demi © DR

http://www.francesoir.fr/etranger/cote-divoire-des-factur...



facture_union Europeenne.jpgL'Union Européenne accuse Frédéric Lafont, un entrepreneur clé en Afrique de l'Ouest de 41 ans, d'avoir transporté des armes avec sa compagnie aérienne Sophia Airlines. L'homme nie les faits et contre-attaque.

Frédéric Lafont nous a affirmé mardi soir s'être porté au secours de 17 observateurs de l'Union Européenne dans le Nord et dans l'Ouest, en plein fief d'Alassane Ouatarra, les 28 et 29 novembre 2010 à la demande de l'instance européenne. France-Soir détient en exclusivité les factures et les manifestes passagers et publie un des documents qui prouve la véracité des propos de Frédéric Lafont. Le document publié date du premier tour de l'élection ivoirienne et a pour destinataire « Union Européenne MOE-UE Côte d'Ivoire ».

Le responsable sécurité de l'Union Européenne sur place a affreté un Beech 1900-D le 28 novembre pour évacuer les observateurs présents à Khorogo qui étaient « en mauvaise posture » selon l'ex-légionnaire. « Même mes pilotes ont eu peur sur place », explique Frédéric Lafont. Le lendemain, le 29 novembre 2010, Sophia Airlines est allé recherché d'autres observateurs « du côte de Man » à l'Ouest du pays.

« C'était très chaud pour leur sécurité »
Les observateurs qui auraient craint pour leur sécurité « ont demandé de quitter au plus vite le pays vers le Ghana. Mais je ne sais pas si ils sont passés par nous ou par les vols réguliers. Je ne me souviens pas ». Frédéric Lafont raconte que deux observateurs se sont confiés à lui à l'arrivée de l'avion à Abidjan lors de leur retour de Khorogo : « Ils expliquaient que c'était très chaud pour leur sécurité et qu'ils ont constaté des fraudes au Nord ». « Je les ai vachement aidé. Je sais des choses. Est-ce que c'est pour ça que je me fais allumer ? », s'interroge l'entrepreneur.

Mercredi matin, Christine Fages, porte-parole adjointe du ministère français des Affaires étrangères, réagissant à nos informations a précisé lors d'un point-presse au Quai d'Orsay, que figurent sur la liste des proscrits « les personnes dont l'Union européenne estime qu'elles font obstruction au processus de paix et de réconciliation nationale et en particulier menacent le bon aboutissement du processus électoral. Cela peut être le cas de ressortissants ivoiriens comme européens ou autres ».

« Si cette liste, qui concerne uniquement les restrictions de visas, n'a pas pour effet d'obliger la France à refuser l'entrée à ses propres ressortissants, le champ des sanctions européennes devrait être prochainement élargi à d'autres mesures pouvant les affecter », a-t-elle ajouté. Sous-entendant un éventuel gél des avoirs...

lundi, 03 janvier 2011

Youssouf Bakayoko, sur RFI

Côte d'Ivoire: Le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, s'exprime sur RFI
 Youssouf Bakayoko.jpg

 

 

 

 

 

 

Le président de la CEI, Youssouf Bakayoko annonce les résultats du premier tour de la présidentielle, le 04 novembre 2010.
AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
 
Par Ghislaine Dupont

Pour la première fois depuis le 2 décembre, date à laquelle il annoncé les résultats provisoires du second tour de la présidentielle en Côte d'Ivoire, le président de la Commission électorale indépendante (CEI) a accordé une interview sur RFI. Youssouf Bakayoko revient notamment sur les circonstances et le choix controversé du lieu de l'annonce de ces résultats.  

Lire la suite