topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mercredi, 21 octobre 2009

Amour sur internet en Cote d'ivoire

Le phénomène de la recherche de l'âme sœur, voire qui un mari, qui une femme,
par internet se développe de plus en plus en Côte d'Ivoire.
Comment expliquer ce fait?
Quelle est la tranche de la population concernée?
Est-il possible de développer des relations sincères par ce moyen?
Autant de questions qui méritent qu'on se pose.


Le site web www.atoo.love semble être leader en Côte d'Ivoire de la recherche d’amour sur internet.
Il revendique environ 12000 inscrits.
index.php


Que recherchent les personnes qui s’inscrivent?
Cela va d'une invitation à faire l'amour, à la recherche d'un mari, ou de la femme de sa vie,
en passant part le flirt, la relation amoureuse, la correspondance simple ou l'amitié sincère.

Quelle est la tranche de la population concernée?
Les hommes, les femmes, les jeunes (18-35 ans), les personnes plus mures (plus de 40 ans).
On trouve de toutes les catégories d'âges et de sexes, à la recherche d'amour par le biais de ce site.

Ce qui est le plus remarquable, c'est le nombre particulièrement élevé de jeunes femmes en âge de se marier, célibataires, que l'on trouve sur ce site. Cela intrigue d'autant plus qu'elles ont de bons niveaux intellectuel (License, Maitrise), ont un emploi dans le publique ou le privé.
Certaines sont de bonnes familles (entendez riches).

Cela est d’autant plus facile à vérifier :
1. Car avoir accès à un ordinateur en Cote d’ivoire c’est du luxe,
2. En possédé un chez soi ce n’est pas donné
3. Avoir internet à la maison c’est le nec ultra quand on sait le coût exorbitant de la connexion en Côte d’Ivoire
4. être capable de naviguer et donc d’échanger par écrit si ce n’est pas être d’un bon niveau intellectuel çà ? alors…

Alors la question est qu’est ce qui cloche avec elles ?
La réponse est Rien !
En effet rien ne cloche avec ces filles, il faut analyser la question d’un autre point de vu ;
Par exemple
Qu’est ce qui ne va pas en Cote d’ivoire ? Ou bien qu’est ce qui cloche chez les hommes (les ivoiriens) ?

Le problème en mon sens concerne en les hommes;
En effet pour la même tranche d’âge c’est à dire les 18-35 ans les jeunes filles sont mures et prêtes à fonder un foyer.
Quand on sait que selon le code de la famille les charges du foyer reposent d’abord sur l’homme,
Un simple regard sur la société permet de comprendre que ;
Les jeunes gens de cette tranche d’âge sont loin d’avoir les moyens de tenir un foyer :

Entre 18 et 25 ans rares sont ceux qui ont fini leurs études. Dans le meilleur des cas ils sont étudiants, sinon encore au lycée et pour le plus grand nombre ils sont hors du circuit scolaire.

Entre 26 et 35 ans : combien de jeunes gens de cette tranche d’âge ont un emploi stable en Côte d’Ivoire ? Combien ont un emploi et qui n’ont personne dans leur vie ?

Que reste-t-il donc aux filles ?
Un échantillon rare de jeunes gens entre 26 et 40 ans qui ont un emploi stable, et qui sont libres de tout engagement, et qui vivent dans leur entourage immédiat (pour avoir une chance de les rencontrer).
C’est un casse tête.
Alors ont voit se développer les sites de rencontre, mais aussi le phénomène de « sorcière »
(Celles qui vivent avec les hommes mariés ou pire qui arrachent les maris des autres)
Ou même la prostitution de filles dites bien.

Salut
Sam



19:45 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Oui, il s'agit bien d'un
phénomène qui mérite
que l'on s'y penche
sérieusement.


Tendance des temps
nouveaux ou défi
social réel ?


La question mérite bien
d'être posée et rigoureusement
analysée, pour que, l'on soit situé,

avant qu'il ne soit (peut-être) trop
tard.


Salut !!

Écrit par : Ykigbo | dimanche, 22 novembre 2009

l'URL du site en question est bien http://love.atoo.ci

Écrit par : Yao | samedi, 30 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.